Carnet de bord

Carnet de bord de la mission

Petit aperçu de la vie à bord (mercredi 24 mai 2017)

La fin du premier leg approche. Nous venons de terminer le dernier profil de réfraction et nous consacrerons la fin de la mission à la reconnaissance de DCP et à l’acquisition de données bathymétriques (topographie des fonds marins). Demain soir, nous arriverons à quai à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) où nous effectuerons une courte escale d’une petite journée. Une partie de l’équipage débarquera alors que de nouveaux arrivants feront leur entrée. Ce sera aussi l’occasion de faire le plein de vivres

2018-07-27T18:51:50+02:0027 juillet 2018|

Une petite escale avant de repartir (vendredi 26 mai 2017)

L'Atalante au port de Pointe-à-Pitre. Hier soir, l’Atalante est revenu à quai au port de Pointe-à-Pitre. L’occasion pour tout l’équipage de remettre les pieds sur terre pour quelques heures. L’espace d’une soirée, l’équipe se détend, accueille les nouveaux arrivants et dit au revoir aux partants. Le lendemain, il est temps de refaire le plein de vivres avant de repartir en fin d’après-midi. À 17h, le bateau reprend la mer. La deuxième partie de la mission (Leg2) commence

2018-07-27T18:51:50+02:0027 juillet 2018|

L’acquisition des données

Sur la deuxième partie de la mission, les données sont récoltées à l’aide de deux techniques complémentaires appelées la sismique multi-trace et la sismique haute résolution. Ces méthodes, aux noms un peu barbares, permettent de reconstituer des images des fonds marins ainsi que des différentes couches qui composent le sous-sol. Des données qui vont permettent aux géologues d’essayer de reconstituer l’histoire géologique de la région des Caraïbes. La sismique multitrace (SMT) : Cette technique consiste à générer des ondes sonores

2018-08-03T12:20:56+02:0027 juillet 2018|

Au large de Montserrat (dimanche 28 mai 2017)

L'île de Montserrat Depuis deux jours, l’acquisition des données va bon train. À part deux arrêts dus à des dauphins croisant la route de l’Atalante, l’équipe s’occupe des données des deux transects déjà réalisés et se dirige vers le nord de l’arc des Caraïbes. En fin de journée, le bateau a approché les côtes de l’île de Montserrat. Son cratère éventré laisse imaginer le cataclysme qui s’est joué ici en 1997. Le 25 juin de cette année,

2018-07-27T18:51:50+02:0027 juillet 2018|

Accrochage d’un DCP (mardi 30 mai 2017)

Bouée de queue traînant un filet de DCP. Hier, le bateau est arrivé dans les eaux néerlandaises de Saba et Saint-Eustache. Alors que le protocole de surveillance des mammifères marins venait de commencer, une voix se fit entendre dans le haut-parleur du Pc scientifique. Un dispositif concentrateur de poisson (DCP) a été repéré et le bateau va tenter de l’éviter… Les DCP sont des filets flottants ancrés au fond de l’eau qui forment des récifs artificiels pour attirer les poissons

2018-07-27T18:51:50+02:0027 juillet 2018|

Premiers résultats de la campagne GARANTI (dimanche 04 juin 2017)

L'équipe scientifique en réunion autour des premiers résultats. Après une semaine à explorer le nord du bassin de Grenade, l’Atalante a fait cap vers le sud. La récolte des données continue, entrecoupée de changements de route pour éviter les DCP (voir l'article du 30/05) et d’interruptions de tirs dus à la rencontre avec quelques dauphins… Les premières données du Leg1 commencent à révéler leurs secrets. Les réunions s’enchaînent pour en discuter et certaines pistes semblent se dessiner.

2018-07-27T18:51:51+02:0027 juillet 2018|

La salle des machines (mercredi 07 juin 2017)

La récolte des données continuant pour le mieux ces derniers jours, je vous propose d’aller visiter les différents lieux de l’Atalante qui permettent à cette mission d’avoir lieu dans les meilleures conditions. Cet article est donc le premier d’une suite de petits reportages qui chercheront à mettre en lumière le travail fourni par chacun pour que la récolte des données soit possible. De la salle des machines, à la passerelle de navigation, pénétrez au cœur du navire et de

2018-07-27T18:51:51+02:0027 juillet 2018|

Le Pc scientifique (vendredi 09 juin 2017)

Malgré la rencontre avec des dauphins hier, et la panne du plus gros compresseur à air aujourd’hui, les profils s’enchainent dans le sud du bassin de Grenade. Je vous propose aujourd’hui un focus sur la chaine de traitement des données qui a lieu dans le pc scientifique. Le pc scientifique est le centre névralgique de la mission GARANTI. C’est de là que sont contrôlés les canons à air, que les données sont analysées et que les décisions importantes pour

2018-07-27T18:51:51+02:0027 juillet 2018|

Fous bruns et Martinique (samedi 10 juin 2017)

Aujourd’hui, le bateau fait cap entre l’île de la Martinique et l’île de Sainte-Lucie pour inspecter la possible continuité du bassin de Grenade au-delà de l’arc volcanique des Petites Antilles. L’occasion d’observer une flopée de fous bruns (Sula leucogaster), des oiseaux essentiellement maritimes qui nichent sur les îles tropicales de l’océan Atlantique et du Pacifique. Ils cherchent principalement leur nourriture dans les eaux côtières. Les fous bruns pêchent en plongeant sous la surface de l’eau, utilisant leurs ailes et

2018-07-27T18:51:51+02:0027 juillet 2018|

De beaux sites de dragage repérés (dimanche 11 juin 2017)

En plus de la sismique multitrace et du sondeur de sédiment, l’Atalante possède également un sondeur multifaisceau qui permet d’avoir une idée très précise de la topographie des fonds marins. Avec ses 432 faisceaux acoustiques générant des ondes de haute fréquence (12 kHz), ce dispositif permet aux scientifiques de dresser des cartes 3D du fond de l’océan. Situé sous la coque du bateau et diffusant les ondes acoustiques sous forme de cône, cet instrument permet de cartographier une zone

2018-07-27T18:51:51+02:0027 juillet 2018|
Aller en haut